Changements à la Juventus : Marotta et Agnelli en disent plus

    SHARE

    Invité dans l’émission « 90 Minuto » sur la Rai, le désormais ex-directeur général Beppe Marotta a essayé d’en dire plus sur son départ. Bien qu’il soit encore assez énigmatique, il sous-entend que ce départ lui a été imposé : « C’est une situation voulue par la société. Il n’y a pas un motif déclencheur. Je me plie à ce que sont leurs idées et leurs directives, par amour aussi bien envers les personnes que la Juve elle-même. M’en aller ? C’est un terme exagéré, je suis un homme d’entreprise et j’épouse sa politique, avec la certitude de m’être donné à 100%. C’est un choix douloureux, ces dernières années j’ai vécu d’innombrables émotions et elles étaient toutes magnifiques ».

    Beppe Marotta quittera la Juventus avec le sentiment du devoir accompli : « Je suis content, surtout pour avoir fait grandir de nombreux jeunes dirigeants qui, je l’espère, seront l’avenir de la Juventus. Je crois que j’ai accompagné le Président Agnelli dans son évolution, aujourd’hui il est un personnage clé du sport au niveau national et international ».

    Son plus beau souvenir restera le premier Scudetto remporté en 2012 : « Nous étions tous jeunes, néophytes. C’était une émotion immense parce qu’elle était imprévue. Avec le travail et le sacrifice, nous avons réussi à combler l’écart avec nos adversaires ».

    Un avenir à la Fédé : « Je déments ma candidature à la Fédération. C’est la première fois que je m’arrête dans un championnat en cours. J’ai peut-être besoin de recharger les batteries mais j’aimerais être en poste d’ici le début de la saison 2019/2020, peut-être avec le blason d’une autre équipe ».

    Andrea Agnelli : « Paratici reste. Le modèle ne change pas »

    En milieu de journée, Andrea Agnelli a pris la parole depuis le siège de la Lega : « Les personnes en place devront faire fonctionner la Juventus, qui continuera à s’appuyer sur trois pilliers : sport, revenus et services. Il n’y aura aucun changement. La Juve continuera à fonctionner comme aujourd’hui. Il y aura seulement un changement de leadership : Ricci sera responsable des revenus, il y aura un responsable du secteur sportif qui sera Fabio Paratici et Marco Re sera responsable du secteur financier. Le modèle de la Juve reste inchangé. Ce qui change, ce sont les personnes. Des personnes qui sont prêtes et bien préparées grâce au travail extraordinaire de Beppe Marotta et Aldo Mazzia. Ils ont fait grandir nos jeunes dirigeants et ils ont devant eux des défis très ambitieux. Aujourd’hui, nous devons montrer que nous sommes prêts à relever les défis internationaux et que nous sommes en mesure de lutter avec les équipes qui sont devant nous. Nous devrons nous assurer que la Juve restera au top du football international ».

    Pas de remplacements dans l’immédiat

    Selon les premières indications délivrées par Andrea Agnelli, Aldo Mazzia (au club depuis 2006 et PDG depuis 2011) et Beppe Marotta ne seront pas directement remplacés. Il faudra attendre le Conseil d’Administration du 25 octobre prochain pour voir si les actionnaires décideront de nommer un nouveau Directeur Général.

    Dans l’immédiat, le club mise sur la continuité et se base sur le travail de Fabio Paratici pour le sportif, Giorgio Ricci pour les revenus et Marco Re pour le secteur financier. Des postes qu’ils occupaient déjà jusqu’à aujourd’hui, sous l’oeil de la direction générale. Dans les prochaines semaines, leurs attributions respectives seront certainement amenées à être élargies.

    Source http://www.stilejuve.fr

    Facebook Comments

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here