Home Politique Route – Les objectifs d’Elia Viviani pour cette saison ! #Viviani #DeceuninckQuickStep...

Route – Les objectifs d’Elia Viviani pour cette saison ! #Viviani #DeceuninckQuickStep #Gavira #Giro2019

SHARE

Elia Viviani vient d’annoncer son début de saison à la Gazetta dello sport. Le sprinter italien, tout comme il l’avait fait en 2018, entamera sa saison sur le Tour Down Under. Cela lui avait plutôt bien réussi puisqu’il y avait remporté sa première victoire sous le maillot de son nouvel employeur. Le coureur de Deceuninck-Quick-Step espère être aussi fort qu’en 2018, saison qui lui a permis de remporter 18 victoires. Il déclare au journal italien « J’espère pouvoir rester au même niveau. Je ne suis plus obsédé par la victoire. Mes objectifs sont un peu différents« . Viviani qui aura 30 ans le 7 février, se sent proche de son meilleur niveau et ajoute : « Je serais heureux avec dix victoires, si c’est le cas dans les grandes courses. Je sens vraiment que je peux gagner une grande classique et remporter de nombreuses victoires au cours des deux, trois ou quatre prochaines années. Je suis champion d’Italie et champion olympique. Je suis fier de ça. Je sens que je peux gagner une grande classique et beaucoup pour les deux, trois ou même quatre prochaines années« . En 2018, le champion italien a mis fin à sa saison assez tôt, après ses trois victoires à la Vuelta. Il a ensuite couru sur piste, participant à deux manches de la Coupe du monde et aux six jours de Gand. La Gazzetta dello Sport laisse entendre qu’il ne participera pas au Tour de France car Enric Mas y sera le chef de file et visera le classement général. Par contre, Viviani est susceptible de courir le Giro et la Vuelta, pour finir sa saison aux Championnats du monde dans le Yorkshire.

Tour d’Espagne 2018 – Elia Viviani : Vainqueur devant Sagan

 

Gaviria est maintenant un concurrent

Viviani a vu partir un puissant coéquipier en la personne de Fernando Gaviria. « Quand j’ai appris que Fernando allait partir, ma première pensée a été que j’avais maintenant un autre rival à battre. Ensuite, j’ai réalisé que Quick-Step Floors avait expliqué qu’il existait des problèmes budgétaires et que mes succès avaient peut-être aidé à la décision de sacrifier Fernando. Après Peter Sagan, Gaviria sera mon grand concurrent. Je m’attends également à ce que Marcel Kittel soit à nouveau au sommet, alors que Dylan Groenewegen est peut-être sous-estimé. Pascal Ackerman sera peut-être la surprise de 2019« . Chez Deceuninck-Quick-Step, Viviani pourra compter sur les jeunes sprinteurs Alvaro Hodeg et Fabio Jakobsen pour l’aider à la construction de ses victoires ainsi que sur le soutien d’hommes forts tels que Fabio Sabatini et Maximiliano Richeze.

 

Milan-San Remo et la Coupe du monde

L’Italien visera encore une fois Milan-San Remo cette saison, ainsi que les Championnats du Monde dans le Yorkshire. « La Primavera n’est pas une obsession, mais j’y pense toujours lorsque je suis à vélo. L’année dernière, j’ai vécu des moments difficiles, mais maintenant, ce sera différent. En février, je ferai un certain nombre de séances d’entraînement en endurance de sept heures, car le championnat du Monde a également une longueur de près de trois cents kilomètres. Je vais également étudier le parcours Milan-San Remo, ainsi que les sprints des dernières éditions. De cette façon, j’espère apprendre comment je peux le mieux aborder cette course« .



Source www.cyclismactu.net

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here